28 mars 2007

Le vélo européen

Cela a été maintes fois souligné : l’Europe est la grande absente du débat des élections présidentielles. Eclipsée par des débats périphériques, la question de l’avenir de l’Union européenne devrait pourtant intéresser les prétendants à l’Elysée. D’abord parce que 70% des lois votées au Parlement sont d’origine communautaire ! Ensuite parce que la levée du blocage institutionnel consécutif à l’élargissement de 2004 dépend en grande partie de la capacité de la France à donner des perspectives à la construction européenne. Le... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 15:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

19 mars 2007

du nouveau sur George Orwell

De Georges Orwell, le lecteur français connaît surtout le prophétique 1984, terrifiante description de la société totalitaire et  La ferme des animaux, satire féroce du monde soviétique. Pourtant, la vie et le travail du romancier britannique, mort en 1950, ne sauraient se résumer à ces deux chefs d’œuvre. Auteur prolifique, journaliste talentueux, militant jusqu’au bout, Orwell (de son vrai nom Eric Blair) est une figure admirable et lucide. La réédition de l’opuscule de Simon Leys, « Orwell ou l’horreur de la... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 12:46 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
14 mars 2007

L’arnaque

Une élection présidentielle, c’est comme un bon polar. Il faut du suspense, des rebondissements, de nombreuses victimes et un épilogue imprévisible. D’où la création récurrente d’un « troisième homme », qui n’est pas assuré de figurer parmi les survivants mais qui, un temps, amuse la galerie et fait vendre du papier. En 2002, lassés d’avance par le duel annoncé entre Chirac et Jospin, les commentateurs, les instituts de sondage (mais aussi, il faut bien l’avouer, les Français) avaient déjà cherché à installer un troisième... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mars 2007

Drôle de guerre

Il en est des campagnes présidentielles comme de certaines courses cyclistes : il faut savoir gérer les moments de faux plats. A six semaines du premier tour, nous sommes encore dans une phase d’observation. Les principaux candidats ont décidé de remettre à plus tard la confrontation directe (« pas de polémique ») et se bornent, pour l’instant, à présenter leurs programmes respectifs. Si les candidats du peloton de tête donnent le sentiment de jouer l’attente, c’est que la situation politique est terriblement incertaine. Il... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 13:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2007

Retour à la réalité

Il a quelques mois, nous avons salué la parution d’un roman magnifique, les vivants et les morts, de Gérard Mordillat. Dans cette fresque mémorable, l’auteur relatait une histoire aussi banale que tragique : la disparition d’une usine et les conséquences sociales désastreuses de cette décision. Territoires condamnés et vies brisées au nom du profit d’anonymes actionnaires : les journaux télé s’y intéressent parfois mais l’émotion retombe vite. Mordillat décidait, lui, d’y consacrer 600 pages.  Comment ne pas y... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 11:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 février 2007

joffrin déraille

le sauveur auto-proclamé du journal Libération part en vrille. Dans un edito grotesque intitulé "regain", il prend la défense de Ségolène Royal (pour se faire pardonner d'avoir accolé au patronyme de la candiate du PS, il ya quelques semaines, le symptahique surnom de Bécassine) en fustigeant les "vieilles lunes" de la "vieille gauche accusée de plomber la présidente du Poitou Charentes. "s'il ya bien une bécassine, c'est la vieille gauche étatiste, dépensière, irréaliste et euopéolâtre".... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 12:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 février 2007

Le rêve des bien pensants

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas. Il y a quelques jours, Ségolène Royal était pulvérisée, écrasée, laminée. Après Villepinte et TF1, la voilà ressuscitée. On ne le répètera jamais assez : il faut analyser les sondages d’opinion avec circonspection. Et garder la tête froide, que ceux-ci annoncent un triomphe ou une débâcle. Les enquêtes ne sauraient prévoir un résultat : elles permettent, au mieux, d’indiquer une tendance. A deux mois du scrutin, il est difficile de se faire une idée précise. Mais... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 12:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 février 2007

Passer à la vitesse supérieure

Nous l’avons déjà écrit : Ségolène Royal a de fortes chances de l’emporter. Nous n’aurons pas l’impertinence de demander : gagner oui, mais pour quoi faire ? Cette question, pourtant, les Français se la posent. La prise en compte de l’aspiration au renouvellement ne suffit pas. Il faut indiquer un chemin, une orientation, une stratégie. Et muscler une campagne qui peine à commencer.   Cela passe d’abord par une différenciation plus nette : la candidate ne doit jamais perdre une occasion de dresser le bilan de... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 13:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 janvier 2007

Trou d’air ?

Les commentateurs sont d’humeur changeante. Après des mois de lune de miel, les journalistes osent quelques critiques à l’encontre de la campagne de Ségolène Royal. Certes, rien de bien méchant. Mais le chœur des extasiés se fait plus discret. Il faut dire que Nicolas Sarkozy est entré en scène. Gros meeting, discours fleuve, programme béton, allégeance des grands féodaux : on redécouvre que la droite existe dans ce pays, et que son candidat n’est pas forcément maladroit. Les sondages tiennent compte de cette nouvelle donne... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 16:04 - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 janvier 2007

Des actes !

La canonisation médiatico-politique de l’abbé Pierre était prévisible. C’est la loi du genre : incroyablement populaire de son vivant, il l’est davantage encore une fois mort. Funérailles nationales, déluge d’éloges, éditions spéciales : le prêtre rebelle rejoint le camp très select des panthéonisables ».  Evidemment, la décence impose à tous de reconnaître que le combat de le l’abbé Pierre reste d’une actualité criante. La misère perdure et le « mal logement » touche de nombreux compatriotes. On devine... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 14:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]