28 septembre 2006

Marge brute, ou l’enfer capitaliste

    Surtout, ne pas se laisser déconcerter par la forme. Si le premier roman de Laurent Quintreau se lit d’une traite, il surprend au premier abord. Onze longues phrases (11 parties, soit les neuf cercles de l’enfer de Dante plus le purgatoire et le paradis) ponctuées par de seules virgules. Une série de flux de conscience, de monologues qui restituent les tempêtes crâniennes de cadres sup pressurés, rassemblés pour le traditionnel « brainstorming » de la matinée.   Onze dirigeants... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 15:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 septembre 2006

27 pour quoi faire ?

La Roumanie et la Bulgarie vont intégrer l’Union européenne. A chaque nouvel élargissement, le citoyen européen est partagé entre deux sentiments. La satisfaction, la circonspection. Le premier est naturel, sain : l’unification du continent européen est souhaitable. Longtemps traversé par des tensions fortes, parfois ensanglanté par des conflits effroyables, l’Europe est une réalité géographique, économique, culturelle qui doit se traduire politiquement par la constitution d’un ensemble régional cohérent et stable. L’objectif... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 15:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 septembre 2006

La collusion des puissants

  François Bayrou a jeté un sacré pavé dans la mare. En fustigeant la proximité de Nicolas Sarkozy et d’autres responsables politiques avec des industriels qui sont aussi des grands patrons de presse, il n’a certes pas fait preuve d’originalité. Depuis des lustres, quelques journaux courageux, quelques marginaux indignés, dénoncent cette insupportable collusion entre les puissants.   Dans une démocratie normale, une telle attaque, de la part d’un candidat à l’élection présidentielle, aurait fait la une des... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 septembre 2006

Extraits de l’interview donnée par Emmanuel TODD au Parisien le 13 09 06

  Vous êtes remonté contre les hommes politiques… Pourquoi ?Emmanuel Todd. Les politiques s’interdisent de parler du principal problème qui concerne les gens : notre système économique. Or, le libre-échange, c’est ce qui produit un tiers-monde dans les pays développés et détruit notre industrie. Les politiques ne parlent que de choses qui n’intéressent pas les gens. Cela produit un immense désintérêt. Sont-ils les seuls fautifs ? L’époque est au repli sur soi. Il y a une perte de sens de... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 septembre 2006

La rupture, vite !

Pendant que Sarkozy amuse la galerie avec ses shows à l’américaine et ses appels tonitruants à la rupture, la droite continue le sale boulot. Les moulinets du président de l’UMP ne sauraient faire oublier les mauvais coups du gouvernement. Le « rythme des réformes » villepinistes ne faiblit pas, hélas.   Cette semaine s’engage un débat majeur : celui de l’avenir énergétique de notre pays. La droite, après bien des atermoiements, soumet à l’Assemblée nationale un projet de loi visant à fusionner Gaz de ... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 septembre 2006

Rocard : le centre retrouvé

Depuis qu’il a abandonné toute velléité présidentielle, Michel Rocard se lâche. Après avoir incarné pendant des lustres la modération et le « devoir de grisaille », l’eurodéputé se veut désormais iconolaste et provocateur : c’est plutôt sympathique. Electron libre, Rocard s’est enfin mis au « parler vrai ». Il ne cache rien de ses antipathies et de ses accointances. Son denier livre, « Si la gauche savait », est un savant mélange de règlement de comptes et d’autosatisfaction. La liste des détestations rocardiennes est... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]