09 septembre 2008

Modem or not modem?

Qui reprochera à François Bayrou de tenter sa chance ? Alors que la politique de Sarkozy fait des ravages, la gauche, et singulièrement le PS, peine à incarner une opposition crédible. Obsédés par l’élection présidentielle, les leaders socialistes susceptibles d’y concourir se sont jetés à corps perdu dans la préparation du congrès de Reims. Comme souvent hélas, les questions de fond sont passées à l’arrière plan. Le stylo est délaissé au profit de la calculette, les mécaniciens en chef élaborent des cartels improbables, les alliances... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 15:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

02 septembre 2008

Regroupement au PS

Communiqué de Marie-Noëlle Lienemann, Paul Quilès, Anne Ferreira, Emmanuel Maurel et Jean MallotLes responsables de notre contribution « Changer » et de la contribution « Reconquêtes » (B. Hamon, H. Emmanuelli) ont décidé de se regrouper en vue du Congrès de Reims du PS :  parce qu’ensemble ils veulent répondre à l’attente des Français, qui ont besoin d’une gauche offensive pour s’opposer et inventive pour proposer ; parce qu’ils convergent sur les choix stratégiques : l’unité des forces de gauche et la perspective d’un parti... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 12:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 août 2008

un livre à ne pas manquer

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Doit-on se fier aux photos de couverture des livres ? Celle qui illustre le roman d’Alessandro Piperno, « Avec les pires intentions, aux éditions folio, est d’un kitch qui frôle le mauvais goût. Une très belle jeune femme en tenue de soirée, port altier, silhouette impeccable, tenant en laisse… un guépard. En arrière plan, des portraits photos d’enfants bourgeois. Le tout censé illustrer les thématiques centrales du récit : la... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 13:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
03 août 2008

Exhibitions

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> La République a un nouvel hymne officiel. Tiédasse et culcul mais terriblement tendance. Chaque ministre a reçu, pour les vacances, le CD de la « première dame » dédicacé. Les plus courtisans l’ont fièrement exhibé dans la cour de l’Elysée. Un membre du gouvernement, sans honte, a même encouragé les Français à « acheter l’album » ! Cette opération de promotion gratuite à la sortie d’un conseil des ministres a suscité ... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 13:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 juillet 2008

Cohérence

Tous les gouvernants vous le diront : l’été, c’est la saison idéale pour les mauvais coups. Même les travailleurs ont la tête ailleurs. Le pouvoir en profite pour faire passer, en catimini, un certain nombre de mesures «impopulaires». Dans ce domaine, le gouvernement Fillon se surpasse. Les projets de loi se suivent et se ressemblent. Car en dépit de l’impression de précipitation et de désordre, l’ensemble se tient. Rogner sur les droits acquis au nom de la compétition mondiale, stigmatiser des catégories sociales entières,... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 12:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
04 juillet 2008

Changer!

Le congrès du PS a commencé. Avec Marie-Noëlle Lienemann, Jean Mallot, Paul Quilès, Anne Ferreira, et bien d'autres, je suis signataire de la contribution générale « Changer » (www.changerlavie.eu)   « Changer », parce qu’il y a urgence à proposer une alternative à gauche. Face aux crises qui se succèdent et s’amplifient, l’heure n’est plus aux remèdes homéopathiques. Partout s’exprime une exigence de profonds changements. « Changer », c’est organiser une opposition efficace et déterminée à la politique de Nicolas... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 13:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 juillet 2008

ça va mal finir

« Ca va mal finir » : c’est le titre que François Léotard, ancien chantre de la droite libérale française, avait choisi pour expliquer tout le mal que lui inspirait la présidence Sarkozy.  Comme le personnage ne nous est pas franchement sympathique, on avait mis ce mouvement d’humeur sur le compte de l’amertume. Mais force est de constater aujourd’hui que le pronostic de notre Cassandre de Fréjus sonne assez juste au regard de l’actualité récente.   Le chef de l’Etat avait prévenu qu’il avait été élu pour « s’occuper... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 12:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juin 2008

aveuglement

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Les gouvernants ont beau vanter les mérites de l' « Europe qui protège », les gouvernés persistent à craindre « l'Europe qui menace ». Le « non » irlandais, net et sans bavure, en témoigne. Les  analystes déçus voire « effondrés »vont multiplier les décodages savants. Quitte à tordre un peu la réalité. Bien sûr, le « non » irlandais est hétérogène. Bien sûr, il y a, dans le front du refus, une indéniable composante... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 11:42 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
04 juin 2008

sans foi ni loi

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Il fut un temps où la droite fustigeait l'inflation législative. Depuis l'arrivée de Sarkozy au pouvoir, la saturation est proche. Le président dégaine les projets de loi à une cadence vertigineuse. Un moment d'inattention et hop, vous êtes largués. C'est peut-être d'ailleurs l'objectif : multiplier les textes pour user et tromper la vigilance des parlementaires. Ouvrir des fronts dans tous les domaines. Enfoncer... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 16:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 mai 2008

tout est possible!

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> En voilà un débat comme on les aime! En voilà une controverse rafraîchissante! Bertrand Delanoë est un pro de la communication. Rien de tel, en effet, pour lancer un bouquin,  qu'une bonne vieille polémique de derrière les fagots. Agiter le chiffon bleu du « libéralisme » devant un parterre de socialistes, l'effet est garanti. Depuis une semaine, les commentaire s'affolent. Et nous resservent une... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 16:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]