20 septembre 2006

La collusion des puissants

  François Bayrou a jeté un sacré pavé dans la mare. En fustigeant la proximité de Nicolas Sarkozy et d’autres responsables politiques avec des industriels qui sont aussi des grands patrons de presse, il n’a certes pas fait preuve d’originalité. Depuis des lustres, quelques journaux courageux, quelques marginaux indignés, dénoncent cette insupportable collusion entre les puissants.   Dans une démocratie normale, une telle attaque, de la part d’un candidat à l’élection présidentielle, aurait fait la une des... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 septembre 2006

Extraits de l’interview donnée par Emmanuel TODD au Parisien le 13 09 06

  Vous êtes remonté contre les hommes politiques… Pourquoi ?Emmanuel Todd. Les politiques s’interdisent de parler du principal problème qui concerne les gens : notre système économique. Or, le libre-échange, c’est ce qui produit un tiers-monde dans les pays développés et détruit notre industrie. Les politiques ne parlent que de choses qui n’intéressent pas les gens. Cela produit un immense désintérêt. Sont-ils les seuls fautifs ? L’époque est au repli sur soi. Il y a une perte de sens de... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 septembre 2006

La rupture, vite !

Pendant que Sarkozy amuse la galerie avec ses shows à l’américaine et ses appels tonitruants à la rupture, la droite continue le sale boulot. Les moulinets du président de l’UMP ne sauraient faire oublier les mauvais coups du gouvernement. Le « rythme des réformes » villepinistes ne faiblit pas, hélas.   Cette semaine s’engage un débat majeur : celui de l’avenir énergétique de notre pays. La droite, après bien des atermoiements, soumet à l’Assemblée nationale un projet de loi visant à fusionner Gaz de ... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 septembre 2006

Rocard : le centre retrouvé

Depuis qu’il a abandonné toute velléité présidentielle, Michel Rocard se lâche. Après avoir incarné pendant des lustres la modération et le « devoir de grisaille », l’eurodéputé se veut désormais iconolaste et provocateur : c’est plutôt sympathique. Electron libre, Rocard s’est enfin mis au « parler vrai ». Il ne cache rien de ses antipathies et de ses accointances. Son denier livre, « Si la gauche savait », est un savant mélange de règlement de comptes et d’autosatisfaction. La liste des détestations rocardiennes est... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 août 2006

Un bilan désastreux

La guerre au Liban a occulté, un temps, les autres crises que traverse la région du Proche et Moyen Orient. A la faveur d’une trêve fragile, le monde redécouvre l’étendue des risques… et des dégâts. Risques d’un conflit de plus grande ampleur : en dépit des déclarations des autorités iraniennes laissant entendre qu’une discussion était possible sur leur programme nucléaire, Washington reste déterminé à demander des sanctions de l’ONU contre Téhéran. Aux Etats-Unis, certains responsables... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 09:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 août 2006

Chic et toc

Ségolène par ci, Ségolène par là : qu’ils somnolent sur la plage, crapahutent en montagne, ou tout simplement travaillent, les aoûtiens ne devraient pas échapper à la déferlante Royal. Au cœur de l’été, au moment où l’actualité politique vire au calme plat, la présidente de la région Poitou Charente continue de faire parler d’elle…à défaut de parler ! Car c’est bien là tout le paradoxe de ce phénomène médiatique : bien que Ségolène Royal fasse la une des journaux sérieux comme des magazines people,... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 11:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 août 2006

Tout tenter !

Même si nombre d’entre eux sont en vacances, les Français sont évidemment horrifiés par la violence qui continue de frapper le Proche orient. Les bombardements qui ont frappé la ville de Cana ont une fois de plus endeuillé le peuple libanais. Les israéliens, qu’ils le veuillent ou non, viennent de desservir gravement leur juste combat pour leur sécurité en ayant ainsi recours à des frappes aveugles et meurtrières. Avec un résultat tristement paradoxal : le Hezbollah, que Tsahal était censé éradiquer, sort renforcé... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]