29 mai 2008

tout est possible!

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> En voilà un débat comme on les aime! En voilà une controverse rafraîchissante! Bertrand Delanoë est un pro de la communication. Rien de tel, en effet, pour lancer un bouquin,  qu'une bonne vieille polémique de derrière les fagots. Agiter le chiffon bleu du « libéralisme » devant un parterre de socialistes, l'effet est garanti. Depuis une semaine, les commentaire s'affolent. Et nous resservent une... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 16:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mai 2008

diversion

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Un an après son élection, Sarkozy est à la peine. Déroute aux élections locales, image dégradée, sondages catastrophiques, couacs gouvernementaux à répétitions, tensions dans son propre camp :  à moins de deux mois de la présidence française de l'Union européenne (censée redorer son blason), le président de la république est considérablement affaibli. Pour restaurer son autorité défaillante, Sarkozy... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 12:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mai 2008

tintin le rouge

<!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Les puissants aiment que les choses soient en ordre. Rien de pire que les incertitudes. Les grands amateurs de la précarité pour le monde du travail détestent par dessus tout la précarité de la vie politique. Ils veulent du solide : un paysage d'une grande fixité, sans risque d'éclatement des frontières. D'où ce rêve longtemps caressé : une gauche durablement coupée en deux. Une fraction non négligeable vouée à... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 18:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 mai 2008

plaisir de lire...

!-- @page { size: 21cm 29.7cm; margin: 2cm } P { margin-bottom: 0.21cm } --> Pourquoi bouder notre plaisir ? Un livre agréable à lire, bien écrit, intelligent : voilà qui n’est pas si fréquent. Jean-Louis Gattégno,  l’auteur de Mortel Transfert, revient avec un opus savoureux,  Longtemps je me suis couché de bonne heure, publié en poche (collection Babel/Acte sud). Le narrateur, Sébastien Ponchelet, est l’archétype du raté. Délinquant de troisième zone, il trouve, à sa sortie de prison, un ... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 15:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]