21 février 2007

joffrin déraille

le sauveur auto-proclamé du journal Libération part en vrille. Dans un edito grotesque intitulé "regain", il prend la défense de Ségolène Royal (pour se faire pardonner d'avoir accolé au patronyme de la candiate du PS, il ya quelques semaines, le symptahique surnom de Bécassine) en fustigeant les "vieilles lunes" de la "vieille gauche accusée de plomber la présidente du Poitou Charentes. "s'il ya bien une bécassine, c'est la vieille gauche étatiste, dépensière, irréaliste et euopéolâtre".... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 12:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 février 2007

Le rêve des bien pensants

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas. Il y a quelques jours, Ségolène Royal était pulvérisée, écrasée, laminée. Après Villepinte et TF1, la voilà ressuscitée. On ne le répètera jamais assez : il faut analyser les sondages d’opinion avec circonspection. Et garder la tête froide, que ceux-ci annoncent un triomphe ou une débâcle. Les enquêtes ne sauraient prévoir un résultat : elles permettent, au mieux, d’indiquer une tendance. A deux mois du scrutin, il est difficile de se faire une idée précise. Mais... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 12:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 février 2007

Passer à la vitesse supérieure

Nous l’avons déjà écrit : Ségolène Royal a de fortes chances de l’emporter. Nous n’aurons pas l’impertinence de demander : gagner oui, mais pour quoi faire ? Cette question, pourtant, les Français se la posent. La prise en compte de l’aspiration au renouvellement ne suffit pas. Il faut indiquer un chemin, une orientation, une stratégie. Et muscler une campagne qui peine à commencer.   Cela passe d’abord par une différenciation plus nette : la candidate ne doit jamais perdre une occasion de dresser le bilan de... [Lire la suite]
Posté par Emmanuel Maurel à 13:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]